Comment vaincre l’anxiété ? La solution contre l’anxiété !

L’anxiété est un sentiment d’inquiétude, de peur, ou des sentiments négatifs, généralement en rapport à l’avenir. L’anxiété n’est pas mauvaise, c’est un sentiment tout à fait normal chez une personne en bonne santé. En effet, un peu d’anxiété permet de savoir que quelque chose ne vas pas, et donc de trouver une solution pour aller mieux.

Le problème est lorsqu’une personne ressent un excès d’anxiété. Elle devient alors inquiète et reste inquiète en permanence, même lorsqu’il n’y a pas de raison d’être inquiet. On parle alors de trouble anxieux (ou trouble de l’anxiété), c’est à dire être inquiet d’être inquiet. Les personnes anxieuses ne savent pas toujours pourquoi elles redoutent l’avenir, et c’est la raison pour laquelle elles n’arrivent pas à sortir de leur inquiétude (elles se piègent elles-mêmes.)

Il existe de nombreux types d’anxiété, parfois similaires avec d’autres troubles psychologiques connus. Voici les principaux :

  • Le trouble de l’anxiété généralisée : la personne est inquiète pour tout
  • Le trouble de l’anxiété sociale : la personne est inquiète des autres (qui s’accompagne parfois de la peur des autres
  • Le trouble de l’anxiété spécifique : la personne est inquiète pour quelque chose en particulier (le noir, la hauteur, une situation, un animal, etc.)
  • Le trouble d’anxiété réactionnelle : la personne est inquiète et réagit à une situation (un événement de la vie, une nouvelle d’un proche, etc.)
  • Le trouble d’anxiété de performance : la personne va s’inquiéter de ses performances scolaires ou professionnelles
  • Le trouble de l’anxiété obsessionnelle : la personne s’inquiète d’une seule idée obsessionnelle, sans pouvoir penser à autre chose
  • Le trouble anxieux dépressif : la personne est inquiète de son manque d’énergie (déprime), ou devient déprimée à cause d’une inquiétude omniprésente
  • Le trouble d’anxiété existentielle : une inquiétude de la mort et de ses conséquences

Il existe encore d’autres variantes du trouble de l’anxiété. Voici plus d’informations pour vous apprendre à combattre votre anxiété… et la vaincre définitivement !

Symptômes de l’anxiété et définition du trouble anxieux généralisé

Le trouble anxieux généralisé est la maladie de l’inquiétude, de la peur, du souci. Une personne atteinte d’anxiété généralisée est constamment inquiète, et cela provoque chez elles des émotions fortes (peur, tristesse, etc.), des pensées douloureuses (crainte, amertume, dénigrement), et des actions malsaines (agitation, crispation, impatience). Une personne anxieuse peut également subir des symptômes somatiques (corporels) comme :

  • Un mal de crâne
  • Des crampes d’estomac
  • Des sueurs froides
  • Une sensation d’étouffement
  • Des nausées
  • Des troubles du sommeil
  • Une difficulté à se concentrer et mémoriser
  • Etc.

Ce qui fait la différence entre l’anxiété et l’angoisse ou le stress, ce sont des détails très précis. Dans le langage courant, on dit qu’une personne est anxieuse lorsqu’elle parait se faire du souci. En médecine c’est un peu différent : le stress est une perturbation lorsqu’on rencontre un obstacle, l’anxiété est une perturbation mentale quand on se fait du souci, et l’angoisse est surtout une perturbation physique qui survient dans un moment de panique.

Ces différents mots sont similaires et différents à la fois. Ainsi, la maladie de l’angoisse est le trouble panique qui survient de manière forte et cesse en quelques heures, elle est caractérisée par des symptômes physiques (respiration, sudation, battements cardiaques, etc.) La maladie de l’anxiété est le trouble de l’anxiété, elle se manifeste plutôt à long terme et reste diffuse en arrière plan (on ne s’en rend pas toujours compte), ses symptômes sont surtout psychologiques (mentaux) et influencent les émotions, les pensées, et les actions.

La définition de l’anxiété est donc à la fois très précise et très floue. En fait, une personne atteinte d’anxiété sera souvent victime d’autres symptômes. Chaque personne est différente, mais une maladie mentale peut rapidement en entraîner une autre. Si vous pensez être atteint d’un trouble de l’anxiété (anxiété maladive), il ne faut pas hésiter à consulter avec votre médecin traitant puis un médecin spécialiste en psychologie (psychiatre).

Utiliser un médicament contre l’anxiété

Un médicament est une des formes de thérapies (soin) possible contre le trouble anxieux. Les médecins pensent que les médicaments sont utiles pour diminuer ou supprimer les symptômes des maladies. Par exemple, un doliprane (paracétamol, efferalgan) va masquer la douleur et vous permettre de continuer votre vie habituelle : il ne résout pas votre douleur, il vous permet seulement de vivre sans être gêné.

Il existe de nombreux médicaments pour aider à lutter contre l’anxiété. Certains médicaments sont plus efficaces pour certains types d’anxiété. En règle générale, les médecins sont biens formés pour prescrire les meilleurs médicaments en fonction des cas rencontrés. Les pharmaciens peuvent également vous aider à faire un meilleur choix de médicament, en fonction des symptômes et des effets ressentis.

Il n’existe pas de médicament miraculeux pour guérir de votre anxiété. En plus de cela, les médicaments n’ont pas exactement le même effet chez tout le monde. Il faut donc faire confiance à votre médecin, et ne pas hésiter à lui dire ce que vous ressentez lors de la prise d’un médicament. Sachez aussi que certains médecins préfèrent éviter de prescrire des médicaments. Et vous avez également le droit de refuser de suivre un traitement médicamenteux.

Suivre une thérapie pour guérir l’anxiété

Le traitement le plus efficace contre l’anxiété est l’accompagnement personnalisé. Dialoguer avec un professionnel de santé permet de mettre des mots sur vos émotions, vos pensées, et vos actes. Vous pourrez alors faire diminuer votre anxiété, en améliorant votre connaissance de vous-même. La thérapie mentale est une excellente méthode naturelle pour prendre soin de vous, elle ne comporte pas d’effets secondaires comme les médicaments.

La thérapie vous aidera à éviter les crises de panique, à diminuer l’inquiétude et le souci, et même à affronter vos peurs. Elle vous évitera d’aggraver votre anxiété et de contracter (d’attraper) d’autres maladies, comme la dépression ou la dépendance (alcool, drogues).

Il existe de nombreux types de thérapies, les deux principales sont la psychothérapie analytique (ou psychanalyse) et la thérapie cognitive comportementale. La psychanalyse) vous permettra de connaitre vos pensées inconscientes ancrées dans le passé, alors que la thérapie cognitive comportement vous aidera plutôt à rectifier votre comportement et vos pensées dans le présent. Chaque thérapie a ses propres avantages et inconvénients, n’hésitez pas à en essayer plusieurs pour trouver celle qui vous convient le mieux. Vous vaincrez ainsi votre anxiété définitivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *