Crise d’anxiété, crise d’angoisse ou de panique

La crise d’angoisse ou crise de panique (synonyme) est liée à l’anxiété, c’est à dire à l’appréhension d’un danger présent ou futur, qui nous inquiète et nous fait peur. À la différence de l’anxiété, l’angoisse est une manifestation aiguë (puissante) et à court terme, accompagnée de symptômes brutaux. Il est donc incorrect de parler de crise d’anxiété, vous trouverez sur cette page toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre la différence entre anxiété et angoisse.

L’anxiété, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, n’est pas toujours néfastes. On est anxieux par exemple lorsqu’un examen ou un test scolaire approche, et cela nous permet donc de détecter que quelque chose ne vas pas : sommes-nous suffisamment préparé ? Sommes-nous suffisamment sûr de nous pour présenter un exposé devant la classe ? Avons-nous vraiment envie de passer cet examen ou ce test ? L’anxiété permet souvent de mettre en lumière, à travers l’inquiétude, un facteur perturbateur inconscient. Autrement dit, l’anxiété nous donne l’opportunité de nous questionner et de faire notre introspection en nous mettant la puce à l’oreille.

Le problème de l’anxiété est lorsqu’elle est omniprésente (sans arrêt), sans raison valable et donc totalement exagérée. Le trouble de l’anxiété généralisée (TAG) est diagnostiqué par les médecins lorsque l’anxiété perdure depuis plus de 6 mois, on dit qu’il s’agit d’un trouble chronique (étalé dans le temps). Il peut s’agir d’une peur des examens, de parler en public, de monter dans un ascenseur, de prendre l’avion, ou de toute autre situation qui nous rend inquiet… sans que cela ne soit justifié autrement que par un excès d’inquiétude. En d’autres mots, même si nous savons que nous n’allons probablement pas échouer un examen, ou mourir de prendre l’ascenseur, notre cerveau pense dur comme fer que c’est bien le déroulement le plus probable… et cela peut donc, paradoxalement, nous empêcher de réussir : l’anxiété se transforme en prophétie auto-réalisatrice.

Différence entre crise d’angoisse et trouble de l’anxiété généralisé

La crise d’angoisse est différente de l’anxiété car elle se situe à court terme, alors que l’anxiété prend place à long terme. L’anxiété est chronique, alors que l’angoisse est aiguë : ces deux troubles sont complémentaires. Ainsi, une crise d’angoisse ou de panique (c’est exactement la même chose) nous donnera des sueurs froides au moment d’embarquer dans l’avion, alors que l’anxiété tentera plutôt de nous décourager de réserver un voyage en avion.

Les deux se complètent, mais ne sont pas toujours combinés : on peut très bien subir une crise de panique sans pour autant avoir été anxieux, par exemple si on n’avais jamais pris l’avion auparavant et qu’on ne savait pas à quoi s’attendre. On peut également être anxieux de prendre l’avion, puis finalement ne pas avoir de crise d’angoisse le jour venu car on est distrait pendant le décollage par un(e) ami(e) bienveillante qui nous fait la conversation !

La crise d’anxiété n’existe pas : c’est une expression fausse

Il est donc impossible de subir une crise d’anxiété, car elle ne se manifeste qu’à long terme. On peut être inquiet, et de plus en plus inquiet (trouble de l’anxiété généralisé chronique), mais cela ne déclenchera pas une crise d’anxiété : cela déclenchera une crise d’angoisse aiguë. On peut penser qu’il s’agit d’un détail insignifiant, mais dans le langage médical, chaque mot a sa propre signification – qu’il est intéressant de connaitre. Vous avez donc appris quelque chose de nouveau.

Si vous pensez être atteint de crises d’angoisse, il est tout d’abord conseillé de se rassurer et d’être rassuré par votre entourage : vous ne courrez probablement aucun danger, et vous subissez cette angoisse car votre cerveau modifie votre perception de la réalité. Ce n’est pas de votre faute, mais il faut le savoir : c’est un peu comme un mirage en plein milieu du désert (vous voyez de l’eau mais elle n’est pas réelle).

En cas de crises d’angoisse fréquentes, il est conseillé de consulter avec un professionnel de santé comme un médecin, afin de comprendre les causes de cette angoisse et de traiter l’anxiété sous jacente (combinée) si anxiété il y a. Un professionnel de santé pourra vous conseiller sur les meilleures réponses à apporter à votre crise d’anxiété, avec ou sans médicament, pour ne plus les subir et pouvoir de nouveau vivre une vie sereine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *